Déclaration - Le défi des droits de la personne au Canada est de trouver une approche coordonnée plutôt que des solutions à la pièce

11 mai, 2018 - Ottawa (Ontario) - Commission canadienne des droits de la personne

À la suite du troisième examen périodique universel du Canada, tenu aux Nations Unies à Genève aujourd’hui, madame Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne, a fait la déclaration suivante :

Allocution de la présidente devant le comité permanent de la Chambre des communes concernant le projet de loi c-65, Loi modifiant le Code canadien du travail (harcèlement et violence)

Notes d’allocution

Marie-Claude Landry

Présidente
Commission canadienne des droits de la personne

Présentation à la

Chambre des communes
Comité permanent des ressources humaines, des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées

Le 28 février 2018
Ottawa, Ontario

LE TEXTE PRONONCÉ FAIT FOI



Bonsoir,

Chief Commissioner's remarks to House of Commons’ Standing Committee on Bill C-65, An Act to amend the Canada Labour Code (harassment and violence)

Speaking Notes

Marie-Claude Landry

Chief Commissioner
Canadian Human Rights Commission

Presentation to the
House of Commons’ Standing Committee on Human Resources, Skills and Social Development and the Status of Persons with Disabilities

Wednesday, February 28, 2018
Ottawa, Ontario

CHECK AGAINST DELIVERY



Good evening,

Déclaration - Rapport annuel de la CCDP : 2017 est l’année où « l’invisible est devenu visible »

18 avril 2018 – Ottawa (Ontario) – Commission canadienne des droits de la personne
 
Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP), déclare ce qui suit à l’occasion de la publication du Rapport annuel 2017 de la CCDP :