2016-17 Performance et information sur la charge de travail liée aux dossiers de demandes et plaintes

Résultat stratégique : Égalité des chances et respect des droits de la personne

Indicateur de rendement Objectif Actuel
Nombre de personnes au Canada qui ont entendu parler de la LCDP et de la LEE 1,2 millions 2,26* millions

*Nombre arrondi à la deuxième décimale.

En 2016–2017, la Commission a fait connaître la LCDP et la LEE à un grand nombre de Canadiennes et de Canadiens au moyen de diverses activités de programme. En voici un aperçu :

  • Les sites Web de la Commission (le site principal de la Commission, le site du Modèle de maturité pour les droits de la personne et le site de l’Initiative nationale autochtone) ont attiré 347 749 visiteurs uniques qui cherchaient des renseignements, des politiques et des conseils ou directives. La Commission a aussi atteint un total de 13 124 abonnés sur Facebook et Twitter.
  • Par ses activités de promotion, la Commission a produit des webinaires, des séances de formation, des présentations et des allocutions et a rencontré des intervenants, ce qui représente des prises de contact avec 14 417 personnes au total.
  • Les activités de la Commission liées aux vérifications de la conformité à l’équité en matière d’emploi ont rejoint une audience potentielle de 286 620 personnes dans divers milieux de travail sous règlementation fédérale.
  • Par son Initiative nationale autochtone, la Commission a été en contact avec 3 786 personnes jouant un rôle de leadership ou d’influence dans les communautés autochtones de partout au Canada.
  • La Commission a reçu 17 287 appels et a géré une charge de travail de plus de 2 527 plaintes de discrimination; les plaintes réglées qui touchaient des politiques et pratiques d’emploi ou des refus de fournir des biens, des services, des installations ou des mesures d’adaptation ont rejoint une audience potentielle de 1 570 551 personnes.

Charge de travail liée aux dossiers de plaintes à la Commission canadienne des droits de la personne — tendance sur cinq ans

Charge de travail liée aux dossiers de plaintes à la Commission canadienne des droits de la personne — tendance sur cinq ans

Entre l’année 2012–2013 et 2014–2015, le volume de travail de la Commission a constamment diminué. Cependant, depuis 2014, la tendance s’est inversée. Entre 2014–2015 et 2015–2016, le volume de travail de la Commission a augmenté de 17 %. Puis, entre 2015–2016 et 2016–2017, notre volume de travail a encore augmenté de 24 %.

Une analyse de projection des cinq années précédentes montre que le volume de travail augmentera de manière soutenue d’environ 4 % par année entre 2017–2018 et 2021–2022.