Président - Avis de poste vacant

PRÉSIDENT (poste à  temps plein)
Lieu : Ottawa (Ontario)
Échelle salariale : 222 700 $ à  262 000 $

La Commission canadienne des droits de la personne est un organisme indépendant créé par le Parlement en 1977. Elle exerce son mandat en toute indépendance du gouvernement du Canada.

La Commission canadienne des droits de la personne applique la Loi canadienne sur les droits de la personne et veille au respect de la Loi sur l'équité en matière d'emploi. Ces deux lois prévoient l'application des principes de non-discrimination et d'égalité des chances dans tous les secteurs de compétence fédérale.

La Commission travaille avec des employeurs, des fournisseurs de services, des particuliers, des syndicats, des organisations gouvernementales et non gouvernementales ainsi que des organismes provinciaux et territoriaux des droits de la personne pour favoriser l’harmonie et la volonté de créer une société où les droits de la personne sont respectés au quotidien.

La Commission canadienne des droits de la personne est habilitée, en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne, à  tenter de régler les plaintes de discrimination en emploi et dans la prestation de services qui relèvent de compétence fédérale en faisant enquête à  leur sujet. La Commission est aussi mandatée pour élaborer et exécuter des programmes d’information et de prévention de la discrimination.

Le président est responsable du fonctionnement efficace et efficient de la Commission. En particulier, il est responsable de l’exécution du mandat statutaire de la Commission, soit traiter les plaintes relatives aux droits de la personne et les questions de discrimination systémique, favoriser la compréhension des droits de la personne chez le public grâce à  des initiatives en matière de prévention, de recherche et de politiques et réaliser des vérifications de la conformité aux principes de l’équité en matière d’emploi. Le président est le principal porte-parole pour les questions liées aux droits de la personne et il représente la Commission devant les comités parlementaires ainsi qu’à différents forums canadiens et internationaux.

Le candidat choisi doit détenir un diplôme universitaire dans un domaine pertinent ou une combinaison équivalente d'études, de formation et d'expérience de travail. Le candidat idéal possède de l’expérience à  titre de cadre supérieur dans une organisation du secteur privé et/ou public et de l’expérience dans la prise de décisions concernant des questions de nature délicate. Le candidat retenu a aussi de l’expérience dans l’interprétation et l’application des lois, des règlements et des politiques. L’expérience des règlements extrajudiciaires des différends est considérée un atout.

Le candidat idéal doit connaître les principes de saine gestion, les activités du gouvernement et les principes de droit, en particulier dans le domaine des droits de la personne. La connaissance des obligations du Canada sur les plans national et international en matière de droit de la personne et des mécanismes qui existent pour garantir ces droits est également requise. Le candidat qualifié doit connaître le fonctionnement d’un organisme décisionnaire administratif, y compris les règles qui régissent ses activités. Le candidat doit aussi connaître les enjeux sociaux et relatifs aux droits de la personne susceptibles d’avoir une incidence sur les droits de la personne, ainsi que les enjeux et les défis associés à  la diversité de la société canadienne, en particulier les réponses adéquates de la part de l’institution.

Le candidat retenu doit être capable de communiquer efficacement, à  l’oral et à  l’écrit, et de bâtir et maintenir des relations collaboratives avec une grande variété d’intervenants, avec les médias, le public et les décideurs à  tous les niveaux eu égard au domaine des droits de la personne. Le candidat retenu doit avoir la capacité de prendre des décisions éclairées et de fournir un leadership, ce qui comprend établir et entretenir une motivation élevée et un bon moral chez les employés. La capacité de comprendre et de répondre de façon stratégique et raisonnable à  des situations complexes et de prévoir les conséquences à  court et à  long terme des stratégies mises en oeuvre est essentielle. Le candidat retenu doit faire preuve de sensibilité face aux besoins et aux programmes divergents de nombreux intervenants.

Pour contribuer à  l’exécution des objectifs et du mandat de la Commission, le président doit faire preuve d’innovation et d’intégrité, favoriser une approche axée sur l’action et posséder un bon jugement ainsi que des excellentes compétences en relations interpersonnelles. 

La maîtrise des deux langues officielles est préférable.

La personne choisie doit demeurer ou être disposée à  déménager dans la région de la capitale nationale ou à  proximité du lieu du travail.

Le gouvernement est déterminé à  faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes handicapées et des minorités visibles.

La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à  l’intention des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil sous « Documents de référence », à  l’adresse suivante : www.appointments-nominations.gc.ca.

La personne sélectionnée sera assujettie à  la Loi sur les conflits d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à  temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à  l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à  l’éthique à  l’adresse suivante : http://ciec-ccie.gc.ca.

Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre le gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à  cette seule façon de procéder.

Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur l’organisation et ses activités sur son site Web à  l’adresse suivante : www.ccdp-chrc.gc.ca.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ au plus tard le 27 août 2012, à  la Secrétaire adjointe du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, 59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-957-5006 (télécopieur) ou GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca (courriel).

Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette, disquette, braille, imprimé à  gros caractères, etc.). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les à‰ditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario), K1A 0S5, 613-941-5995 ou 1-800-635-7943.

Voyez le texte complet du document Critères de sélection.