Vice-président

picture

David Langtry est le vice-président de la Commission canadienne des droits de la personne. Depuis son arrivée à la Commission en tant que commissaire à temps plein en 2006, M. Langtry a pris des milliers de décisions dans des dossiers de plaintes. Il occupe le poste de vice-président depuis 2007 et a agi à titre de président par intérim de 2010 à mars 2015.

Grâce au leadership de M. Langtry, la Commission a donné la priorité aux services destinés aux groupes les plus vulnérables de la société canadienne. Il a initié des prises de contact avec les Autochtones et a veillé à une mise en œuvre efficace d'une modification à la Loi canadienne sur les droits de la personne qui a élargi la protection des droits de la personne aux résidents des communautés des Premières Nations. 

M. Langtry collabore étroitement avec les autres commissions des droits de la personne tant au Canada qu'ailleurs dans le monde. Il siège au comité d'accréditation international qui est responsable de vérifier si les institutions nationales des droits de la personne dans d'autres pays se conforment aux critères établis, dont l'indépendance, le pluralisme et le pouvoir d'alerter leur gouvernement respectif lorsque les droits de la personne sont bafoués. Il occupe aussi la présidence de l'Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne.

M. Langtry est un avocat et un cadre supérieur chevronné qui compte plus de 35 ans d’expérience dans les secteurs privé et public. En début de carrière, il a servi en tant que sous-ministre adjoint, Services à l’enfance et à la famille, et directeur exécutif du Secrétariat au multiculturalisme au Manitoba, sa province natale.

Text Resize

-A +A