Déclaration - L’affaire de l’aide à l’enfance chez les Premières Nations - La Commission canadienne des droits de la personne très satisfaite de la décision du Tribunal

Le 26 mai 2017 – Ottawa (Ontario) – Commission canadienne des droits de la personne

Suite à la récente décision du Tribunal canadien des droits de la personne enjoignant le gouvernement fédéral d’appliquer la décision dans l’affaire de l’aide à l’enfance chez les Premières Nations, la Commission canadienne des droits de la déclare ce qui suit :

« La Commission canadienne des droits de la personne est très satisfaite de cette décision.  En reconnaissant le travail qui a été accompli par les parties depuis janvier 2016, la décision permettra maintenant de cibler les efforts à la mise en œuvre de ce qui reste à faire dans les meilleurs délais possible. Comme nous l’avons dit à maintes reprises depuis le début de ce processus, trop d’enfants vivent dans le milieu d’aide à l’enfance sans qu’une différence marquée soit apportée à leur bien-être quotidien. Au-delà de tout, c’est cet aspect qui mesure le succès de nos actions et la Commission poursuit son engagement auprès des parties, pour concrétiser ces résultats. »

La Commission joue un rôle indispensable pour l’intérêt public, faisant le pont entre les parties pour régler les problèmes de droits de la personne.  Pendant près de 10 ans, la Commission a mené les procédures judiciaires dans cette affaire historique de droits de la personne.

Liens connexes

Le Tribunal Canadien des droits de la personne

Pour rester branché 

Suivez-nous sur Twitter (@DroitPersonneCa) et sur Facebook.
Visionnez nos clips sur YouTube

Coordonnées pour les médias 

Relations avec les médias
613-943-9118