Déclaration - Un attentat contre une de nos communautés est un attentat contre nous tous

30 janvier 2017 — Ottawa (Ontario) — Commission canadienne des droits de la personne 

« Hier soir, des Canadiens ont été tués ou blessés à cause de leur foi. Devant la terreur et la violence insensées semées ici chez-nous, il serait facile de rester muets, envahis d’une grande tristesse, le temps de surmonter le choc et la stupéfaction. Le silence, devant tant de haine, serait l’ultime aveu de notre échec à défendre nos valeurs. Le Canada est une nation où se côtoient toutes les religions, toutes les croyances et toutes les cultures. Nous nous tenons debout ensemble. Nous tombons ensemble. Et aujourd’hui, nous pleurons ensemble. Maintenant plus que jamais auparavant, nous devons exprimer haut et fort notre indignation et notre profonde tristesse.

La terreur n’a pas de religion.

La haine n’a pas de foi.

La peine n’a pas de limites.  

Nous devons faire preuve de solidarité et de compassion. Un attentat contre une de nos communautés est un attentat contre nous tous; une atteinte aux droits de la personne est une atteinte à nos valeurs communes. Nous devons parler plus fort que ceux et celles qui font les manchettes à cause de leurs actes haineux. Nous devons dénoncer tous les actes d’intolérance aussi anodins soient-ils, parce que même les actes anodins incitent à la haine et à la colère qui mènent à des conséquences désastreuses.

Notre diversité est notre plus grande force. Nous sommes de tout cœur avec les familles et les communautés qui ont perdu des êtres chers par ces actes si violents et insensés. Nous les soutenons, maintenant et toujours. »

Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne.
Mon Canada inclut tout le monde

-30-

 

Pour rester branché 

Suivez-nous sur Twitter (@DroitPersonneCa) et sur Facebook.
Visionnez nos clips sur YouTube

Coordonnées pour les médias 

Relations avec les médias
613-943-9118