Déclaration - « Il y a du progrès » la Commission canadienne des droits de la personne réagit à l’appui du gouvernement à la pleine mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

21 novembre, 2017- Ottawa, Ontario - Commission canadienne des droits de la personne

En réponse à l'annonce du gouvernement fédéral d’appuyer le projet de loi C-262 qui assure la pleine mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DDPA), Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits, a fait la déclaration suivante :

« La Commission canadienne des droits de la personne félicite le gouvernement fédéral suite à son appui au projet de loi du député Romeo Saganash. Le projet de loi prévoit la pleine mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies et ouvre également la voie à un plus grand engagement en faveur de la réconciliation et la reconnaissance des droits des populations autochtones. Nous ne pouvons pas passer sous silence l’importance considérable de l’engagement du gouvernement et l’espoir que ce geste guidera le Canada vers une ère nouvelle de coopération et de soutien. »