In Memoriam

Pendant plus de 150 ans, les Premières Nations, les Inuits et les Métis ont vu leurs enfants être arrachés de leur famille et de leur communauté pour être envoyés dans des pensionnats, souvent loin de chez eux. Les pensionnats indiens avaient comme objectif la destruction systématique et délibérée de la culture, de la langue et des peuples autochtones. Durant cette période sombre de l'histoire du Canada, plus de 150 000 enfants ont été envoyés dans ce que l’on appelait à l’époque les pensionnats indiens.

Beaucoup n'ont jamais revu leur famille.

 

Les personnes qui ont survécu aux pensionnats indiens et les communautés autochtones portent depuis longtemps la douleur et le désarroi de savoir ce qui est vraiment arrivé à leurs enfants.

À mesure que de plus en plus de tombes non marquées sont découvertes sur des sites de pensionnats indiens un peu partout au Canada, la Commission invite la population canadienne à être solidaire avec les peuples autochtones et à apprendre la vérité sur cette page d'histoire.

Le traumatisme des pensionnats, et du système colonial raciste qui les a créés, continue d'avoir des répercussions sur les peuples et les communautés autochtones encore aujourd'hui. Chacun et chacune de nous devons nous efforcer et chercher à comprendre la façon dont notre passé a façonné notre présent et nous devons ensemble travailler à mettre fin au racisme, à la discrimination et aux inégalités systémiques auxquels sont confrontés les peuples autochtones du Canada, et ce, à tous les niveaux de la société.

Enfants disparus jamais oubliés

  • Première Nation Shuswap
    Ancien site du pensionnat indien de Kamloops, en Colombie-Britannique
  • Première Nation Ktunaxa
    Ancien site du pensionnat indien Marieval, à Cowessess, en Saskatchewan
  • Première Nation Ktunaxa
    Ancien site de l’école de la mission Saint-Eugène, communauté de Lower Kootenay, à Cranbrook, en Colombie-Britannique
  • Première Nation Penelakut
    Ancien site de la Kuper Island Industrial School, sur L’Île Penelakut, en Colomie-Britannique
  • Première Nation Tk’emlups te Secwépemc (Première Nation Sioux Valley Dakota)
    Ancien site du pensionnat indien Brandon, à Brandon, au Manitoba
  • Première Nation Muscowequan
    Ancien site du pensionnat indien Muscowequan, à Muscowequan, en Saskatchewan

Soutien Disponible

Les personnes affectées par les conséquences persistantes des pensionnats indiens et les personnes vivant de la détresse en raison des récents reportages peuvent avoir besoin de soutien. On peut joindre la Indian Residential School Survivors Society (IRSSS) en composant sans frais le 1-800-721-0066.

Une ligne d’écoute téléphonique nationale mise en place pour faire face à la crise des pensionnats indiens offre du soutien aux anciens élèves des pensionnats indiens et aux autres personnes touchées. On peut avoir accès aux services de soutien affectif et d'aiguillage en situation de crise en composant en tout temps le 1-866-925-4419.

Ligne d'écoute d’espoir pour toutes les personnes autochtones. Pour obtenir en tout temps du soutien en anglais et en français, on peut téléphoner au 1-855-242-3310 ou clavarder à espoirpourlemieuxetre.ca. Les services de counseling par téléphone sont aussi disponibles sur demande en cri, ojibwa et inuktitut.

En savoir plus

Date modifiée :