DÉCLARATION - Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande : La Commission canadienne des droits de la personne se joint au monde entier pour exprimer son indignation et sa tristesse

Le 15 mars 2019 – Ottawa, Ontario – Commission canadienne des droits de la personne

À la suite de l’horrible attaque terroriste survenue dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne a fait la déclaration suivante :

« Tout comme le monde entier, la Commission canadienne des droits de la personne est en état de choc, de consternation et d’indignation à la suite de la nouvelle concernant l'attaque meurtrière contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles, aux habitants de la Nouvelle-Zélande, ainsi qu’à la communauté musulmane mondiale.

« Cet acte de terreur au nom de la suprématie blanche est d'autant plus inquiétant que nous avons appris qu'il était prémédité avec l’intention manifeste d’atteindre un auditoire le plus large possible, par le biais de la diffusion en direct de sa violence.   

« Maintenant que tout le monde a le pouvoir de rejoindre des millions de gens, nous avons besoin de nouvelles idées, et des plus audacieuses, pour lutter contre la montée et l'impact du populisme, et la propagation envahissante et insidieuse de la haine et de l'intolérance.   

« Nous avons tous une responsabilité dans ce combat contre la haine, afin que nos espaces publics – à la fois réels et virtuels – soient sécuritaires pour tous. »

Pour rester branché

Suivez-nous sur Twitter @DroitsPersonneCa et Facebook.
Visionnez nos clips sur YouTube

Coordonnées pour les médias

Relation avec les médias
613-943-9118
communications@chrc-ccdp.gc.ca