Déclaration - La Commission canadienne des droits de la personne est heureuse de l’intention du Gouvernement de mettre fin à l’isolement cellulaire

Le 16 octobre 2018 – Ottawa (Ontario) – Commission canadienne des droits de la personne

Suite à l’annonce faite aujourd’hui par l’Honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne, déclare ce qui suit :

« La Commission canadienne des droits de la personne se réjouit de la promesse faite aujourd’hui par le Gouvernement du Canada et le ministre Ralph Goodale de mettre fin à l’isolement cellulaire dans les établissements correctionnels fédéraux.

« Ce projet de loi semble reconnaître que chaque personne au Canada a le droit d'être traitée avec dignité. On a longtemps reconnu que l'utilisation de l'isolement cellulaire peut entrainer des dommages irréparables, et peut même constituer une peine cruelle et inhabituelle, dans le cas de détenus ayant des problèmes de santé mentale.

« Nous étudierons le projet de loi et nous fournirons nos commentaires tout au long de la procédure législative. »

—  Marie-Claude Landry, Ad.E. présidente, la Commission canadienne des droits de la personne

- 30 -

Pour rester branché

Suivez-nous sur Twitter @DroitsPersonneCa et Facebook.
Visionnez nos clips sur YouTube

Coordonnées pour les médias

Relation avec les médias
 613-943-9118
communications@chrc-ccdp.gc.ca